Crèches à Strassen & Erpeldange/Sûre

LA PREMIÈRE CRÈCHE « LES P’TITS MALINS » A ÉTÉ CRÉÉE EN 1996 À STRASSEN

Notre projet est basé sur une philosophie dont le fondement est le respect du bébé dans son individualité. Cette approche vise à donner des soins marqués d’attention et d’affection. Notre rôle est de nous adapter à chaque enfant que nous côtoyons et de moduler notre comportement en fonction de ses désirs et de ses besoins.

Nous nous devons de lui offrir un lieu de vie sain et stimulant où règne le calme; où l’espace pourra être aménagé de façon à ce que chaque enfant y trouve des défis à sa mesure et choisisse les activités qui l’intéressent, au gré de ses possibilités et de ses envies.
C’est en respectant la voie de chacun que nous augmentons les chances de l’enfant de développer son bien être et de se sentir reconnu.
img
img
img
img
img
img
img
img

Crèche au Luxembourg depuis 1996

L’alimentation

AUX P’TITS MALINS, TOUS LES REPAS SONT PRÉPARÉS SUR PLACE PAR NOS CUISINIERS, AVEC DES PRODUITS FRAIS, SANS AJOUT DE SEL.

Les enfants reçoivent une alimentation saine, variée et équilibrée, adaptée à leurs besoins, d’une qualité et d’une fraîcheur impeccable. Nos cuisiniers ont été formés au HACCP et des protocoles d’hygiène stricts sont établis et contrôlés tous les jours.

Cuisinière
Maman de deux grandes filles
Aux P’tits Malins depuis mai 2012

Anne-Pascale

Maman de deux grandes filles
Aux P’tits Malins depuis mai 2012

Cuisinier de notre crèche de Strassen.
CAP-BEP Domaine cuisine et Bac professionnel des métiers de la restauration.
futur papa
Aux P’tits Malins depuis mars 2011

Alexandre

CAP-BEP Domaine cuisine & Bac Pro des métiers de la restauration
Aux P’tits Malins depuis mars 2011 (futur papa)

Aux P’tits Malins, tous les repas sont préparés sur place par nos cuisiniers, avec des produits frais, sans ajout de sel.

Les enfants reçoivent une alimentation saine, variée et équilibrée, adaptée à leurs besoins, d’une qualité et d’une fraîcheur impeccable.

Nos cuisiniers ont été formés au HACCP et des protocoles d’hygiène stricts sont établis et contrôlés tous les jours.

Un « plan de sevrage » individuel est établi pour chaque nourrisson, en fonction de son rythme et en concertation avec les parents. Des menus individualisés sont ainsi proposés pour répondre aux besoins de chacun en fonction des âges.

Par conviction philosophique ou culturelle, si les parents ne souhaitent pas que leur enfant reçoive un aliment, nous respectons leur choix et nous adaptons notre menu.

De plus, nous apportons une attention toute particulière aux risques allergiques et aux intolérances signalées. Des repas spéciaux sont alors préparés pour les enfants concernés. 

Les mamans qui allaitent sont les bienvenues à tout moment de la journée. Si elles ne peuvent pas quitter leur travail, nous recherchons avec elles la meilleure solution pour continuer l’allaitement à la crèche.

Pour les boissons, l’eau est privilégiée.

Les fruits et légumes sont proposés frais, de saison et de préférence issus de filières courtes et le plus souvent bio. Les protéines d’origine animale sont préparées par un boucher-charcutier artisanal local.

Nous proposons une journée végétarienne ou OLV (ovo-lacté végétarien) une à deux fois par semaine. 

Quant aux matières grasses, nous utilisons de l’huile d’olive de première pression à froid pour la cuisson des aliments et en ajout dans les légumes vapeurs les bébés.

Crèches Les P'tits Malins à Luxembourg

La période d'adaptation

Avant que le jeune enfant ne passe une journée seul à la crèche, nous souhaitons que l’un des parents se rende disponible pendant une semaine au moins, afin de l’accompagner.

Il est important de prévoir une phase de transition pour éviter que l’enfant ne vive cette situation comme une rupture.

img
Dessin enfantin d'une petite fille, d'une étoile, d'un nuage mauve et de trois fleurs blanches
img
Dessin enfantin d'un soleil et d'un enfant à côté d'un arbre e
img
Dessin d'un enfant de fleurs, d'un chat, d'un poussin et d'une voiture bleue
img

L’entrée en crèche marque un premier pas vers l’autonomie.

Pour que ce moment de séparation soit bien vécu, tant par l’enfant que par ses parents, nous privilégions une adaptation en plusieurs étapes, tout en douceur.

Une transition réussie facilite l’intégration du jeune enfant dans son nouvel environnement avec ses éducateurs et les nouveaux copains.

Avant que le jeune enfant ne passe une journée seul à la crèche, nous souhaitons que l’un des parents se rende disponible pendant une semaine au moins, afin de l’accompagner.

Il est important de prévoir une phase de transition pour éviter que l’enfant ne vive cette situation comme une rupture. 

C’est aussi, pour les parents, un moment privilégié pour faire connaissance avec l’équipe éducative, les nouveaux copains de jeu, les locaux, le matériel ; avec tout ce qui peuplera la vie de leur enfant.

C’est aussi un moment idéal, pour les parents, pour poser toutes leurs questions, apporter des informations sur les besoins spécifiques de leur enfant, et en fait, créer une relation de confiance avec l’équipe éducative.

La séparation sera alors vécue plus sereinement.

C’est tout l’intérêt de la période d’adaptation à la crèche, où il ne s’agit pas de s’entraîner à se passer de ses parents, mais de découvrir pour les parents et leur enfant, qu’ils peuvent être ensemble autrement, être ensemble avec d’autres.